Chez les chrétiens, l’eau est une renaissance

Si l’hygiène personnelle n’est pas directement prescrite dans les évangiles, le rôle de la purification par l’eau est fondamentale chez les chrétiens. L’eau lave du péché et marque la renaissance, en Dieu, du fidèle.

Jeanne est catholique. En entrant dans l’église, elle passe toujours devant le bénitier. Elle y trempe légèrement sa main et trace un signe de croix avec de l’eau bénite sur son front. « C’est une manière d’entrer en prière, de se laver de ses péchés. » Même s’il n’existe pas de rite obligatoire comme les ablutions, l’eau est symbolique du lavement du coeur et de l’esprit.

Image bénitier
Bénitier de l’Eglise Saint Jean de Montmartre (credit : Flickr/CC/Pixoeil)

Cependant, cette eau doit avoir été préalablement bénite. Le Père Lecoeur, jeune prêtre ordonné il y a trois ans, explique « Lorsque je bénis l’eau, je demande à Dieu de lui conférer le pouvoir de laver le croyant de l’intérieur, de le libérer de ses soucis et de ses péchés ».

Jean le Baptiste dit : « Derrière moi vient un homme qui a sa place devant moi, car avant moi il était. Je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté au peuple d’Israël. » Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui. Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “L’homme sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, c’est celui-là qui baptise dans l’Esprit Saint.” Oui, j’ai vu, et je rends ce témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

Evangile selon Saint Jean (Chapitre 1)

Au moment du baptême, la purification par l’eau marque l’entrée dans la vie de chrétien.

« Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. »

Lettre de Saint Paul aux Galates (Chapitre 3)

Ainsi, selon le père Lecoeur, « le chrétien doit avoir une bonne hygiène spirituelle. C’est une éthique de chaque instant. » Un seul principe donc : entretenir, par la prière et l’attention aux autres, « l’eau bénie obtenue au jour du baptême ». « En commettant nos péchés du quotidien, nous souillons cette eau symbole de l’Esprit Saint reçu au jour de notre baptême ».

Le rôle de la purification par l’eau est aussi régulièrement utilisée par le Pape François. Au soir du Jeudi Saint, quelques jours avant Pâques, les chrétiens commémorent le lavement des pieds fait par Jésus à tous ses apôtres. En 2015, le Pape était allé laver les pieds de 12 détenus pour montrer que le chrétien doit savoir se purifier mais aussi s’abaisser pour purifier son frère.

L’hygiène au sens de la propreté physique n’est donc pas une prescription de la religion chrétienne. En revanche, « la purification par l’eau et l’hygiène spirituelle sont des prérequis indispensables pour marcher vers la sainteté » comme le Père Lecoeur aime à rappeler.

Julien Tranié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s