#Eaux de vie n°4: « Dans notre Datcha russe, il n’y avait ni salle de bain ni toilette. »

« Pour la douche, on se lavait dans un gros seau en métal qu’on mettait au milieu de la cuisine. On faisait trois ou quatre casseroles d’eau bien chaudes, un peu de savon et c’était parti. C’est ma mère qui m’aidait pour les casseroles. Une fois bien savonnée elle me versait l’eau. Comme j’étais petite, (c’était de mes 4 à mes 12 ans je crois ) ça ne me faisait pas trop chier niveau hygiène, parce qu’à cet âge-là on s’en moque un peu d’être totalement propre. Au contraire c’était presque marrant de se la jouer rustique. Et vu que la douche c’était franchement galère, on ne se lavait pas tous les jours, plutôt tous les deux ou trois jours.

Et la douche devenait un peu un événement, plus qu’un truc normal du quotidien. C’était vraiment quand on sentait qu’on pourrait plus tenir une journée de plus sans se laver.

On n’avait pas de toilettes non plus, il y avait une cabane au fond du jardin avec un seau et une sorte de vieille cuvette en bois posée dessus. Une fois le seau bien rempli, on allait le jeter plus loin dans la datcha. »

Julie, 22 ans, étudiante en journalisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s