#Eaux de vie n°3: « Quand j’étais petite, on se lavait deux fois par semaine. »

« Le bain avait lieu deux fois par semaine lorsque j’étais petite.

Pourtant, être propre était une priorité chez moi, tout obéissait à cette règle, le sol était toujours frais d’être lavé. Le moisi, le sale et l’odorant étaient traqués, la maison était toujours fraîche.

Ce bain-là se déroulait dans le grenier, une petite salle aménagée qui chauffait très vite. En hiver, et les hivers était rudes là-bas, à Fès (Maroc), parce que les maisons ne sont pas chauffées, on prenait notre bain une fois par semaine, le dimanche soir avant de se coucher. Il fallait enlever nos couches de vêtements, en préparer de nouveaux tout proches de la salle de bain, et tout ça était pris en charge par une femme qui aidait à la maison : Hakima. Hakima, pour moi, c’est aussi un souvenir de douleur. La peau devenait rouge, parce qu’elle nous débarrassait de tout, des peaux mortes, des saletés dans les cheveux… Le tout formait un rituel d’où on sortait trempés. Engourdis par l’eau et la chaleur, emmitouflés dans plusieurs couches de vêtements, puis ensevelis sous les couvertures, on sortait de là infiniment las, mais aussi drôlement propres ! »

Kaoutar, 21 ans, étudiante en sociologie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s