Le no-poo : chez la coiffeuse

Cinq semaines sans se laver les cheveux. J’expérimente le « no-poo », une alternative écologique au shampoing. Mon objectif : gagner du temps en adoptant une routine capillaire respectueuse de mes principes éthiques. J’ai réalisé mon premier no-poo chez une coiffeuse écolo.

Gaëlle, écolo convaincue, tient les Belles Plantes un salon privilégiant les produits naturels. Nous choisissons d’utiliser du rhassoul, une argile marocaine moins agressive que le bicarbonate. « Le bicarbonate ou l’argile absorbent le gras mais n’enlèvent pas les impuretés du crâne. Les cheveux sont poisseux, peu souples et sans brillance. »

Le brossage ?

« C’est bien mais cela permet surtout de répartir le sébum sur le reste de la chevelure, pas vraiment de l’éliminer ». L’inconvénient des shampoings classiques est de contenir  du silicone. Ce composant gaine le cheveu, sans le soigner.

Les pellicules ?

« En gros, quand ton cuir chevelu produit des pellicules, il te fait signe qu’il ne va pas bien, généralement parce qu’il est irrité. Produire du sébum, c’est une manière pour lui d’apaiser cette irritation. Faire un gommage sur des pellicules, c’est la même chose que de le faire sur un coup de soleil ».

Gaëlle prépare le rhassoul avec un peu d’eau tiède et le répartit sur mon crâne. Temps de pause : quinze minutes. Une fois le rhassoul rincé, elle applique le vinaigre de cidre. Ça picote et ça sent fort : « L’odeur devrait s’estomper rapidement ».

Vingt minutes plus tard, j’admire le résultat face au miroir. À l’avant, on n’y voit que du feu. À l’arrière, les pellicules font de la résistance.

Dois-je prolonger l’expérience ?

Mes cheveux sont presque aussi propres qu’après un shampoing classique. Mes boucles sont mieux dessinées qu’à l’accoutumée bien que persiste une légère odeur vinaigrée.

Léa Scherer

Crédit photo : Chloé Rochereuil

IMG_2722

 

À LIRE AUSSI : J’ai testé pour vous… le no-poo

 

 

Salle d'attente médecin vide : DoctorsEmptyWaitingRoom-Paris France_Hurikat

À LIRE AUSSI : Le no-poo, chez le dermato

 

 

RRRrrrr, cheveux sales

 

À LIRE AUSSI : Le no-poo, avec mes proches

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s